agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Amicale des parents - Assemblée Générale

Vendredi 30 janvier 2015, salle de réunion, se tenait l’assemblée générale de l’Amicale. Il faut composer un nouveau bureau... Y aura t-il assez de participants ?

Article Ouest-France du 03/02/2015

Aymeric Monrocq a été élu, vendredi soir, président de l’Association des parents des enfants du Chefresne. « On n’était que dix personnes, dont quatre seulement n’appartenant pas au conseil municipal ». Dix qui avaient répondu à l’invitation de Manuella Duval, adjointe au maire, souhaitant redonner vie à cette association née il y a dix ans déjà, mais en sommeil depuis douze mois.

« J’étais le seul garçon. Il n’y avait personne d’autre pour prendre la place. » Élu et accompagné de Manuella Duval comme vice-présidente, Gyslaine Foucher comme secrétaire ayant Typhanie Lemaître à ses côtés, et encore Agnès Honoré, l’ex-présidente et sa voisine aussi, comme trésorière associée à Vanessa Milet. « Tout le monde a un rôle », dit-il. Jeune « auto-entrepreneur » de 26 ans, travaillant à domicile « à l’optimisation à la performance des sites » sur Internet, habitant La Salmonnière « depuis quatre ans » et père d’un petit Valentin de sept mois. C’est que, dans une commune qui n’a plus d’école depuis 1988, l’association n’est pas réservée aux seuls parents d’élèves mais aux parents, de la naissance des enfants jusqu’à leur première année de collège. « Il y a en a trente-cinq sur la commune », recense Yohann Leroutier, adjoint au maire, « dont vingt-cinq sont venus à Noël ».

Justement, cette rencontre de Noël, maintenue cette année grâce à la pugnacité de Manuella Duval, « où elle était seule, même pour déplacer les tables », avec la prestation d’un magicien, Aymeric Monrocq, aimerait retrouver le temps où outre le goûter, les enfants repartaient tous avec un cadeau après le spectacle.

« On cherche des idées à pas trop cher. Pour relancer ça. On se donne le mois pour chercher ». Par le passé, lucratives ou pas, les initiatives ne manquèrent pas, proposant aux Chefresnais et leurs jeunes enfants, entre autres, un rallye pédestre, une chasse aux oeufs de Pâques, des concours de pêche ou de boules, et une sortie en train vers Granville.